28e jour de grève chez Luminus : force et honneur aux travailleurs en grève.



28e jour de grève chez Luminus : force et honneur aux travailleurs en grève.

Ce matin en soutien au piquet des travailleurs de la Centrale TGV de Seraing en grève pour le 28e jour de suite.

Le motif? Les travailleurs sont épuisés. Depuis près de 10 ans, ils doivent effectuer à 18 le travail qu'ils faisaient à 35 ETP, une formidable hausse de la productivité c'est-à-dire de l'exploitation qui s'exprime concrètement par le refus par la direction de leur donner des congés et 22000 heures supplémentaires non récupérées.

C'est une véritable stratégie de la direction, mise en place par le management depuis plusieurs années de comprimer son personnel, de ne pas remplacer les départs à la pension, de pousser à bout le personnel et d'engager ensuite avec un statut moindre. Il n'y a par exemple encore aucun plan social (de recrutement) pour la nouvelle centrale construite à côté du site actuel pour 650 millions dont 500 millions d'argent public (alors que Luminus est intégré au monopole énergétique EDF qui a fait 4 milliards de bénéfice en 2021).

Les travailleurs sont en grève pour demander l'engagement de personnel et une revalorisation des barèmes. Nous soutenons leurs revendications légitimes.

C'est bien classe contre classe. La seule réponse du patronat, qui attend ses directives de la direction à Bruxelles, est de laisser pourrir la situation : quasi aucune concertation, un mépris de classe et une judiciarisation du conflit. Le patronat a ainsi fait appel à des huissiers qui menacent d'astreintes de 1000 euros par manquement et par jour.

Les travailleurs de luminus sont déterminés à ne pas se laisser faire après près d'un mois de grève mais pour cela, ils ont besoin que le soutien interprofessionnel s'amplifie.

Nous serons à leurs côtés.

La lutte continue, vive la lutte des classes!

1 vue0 commentaire