AIP : non à l’accord avec le patronat. En finir avec la concertation sociale !

[AIP : non à l’accord avec le patronat. En finir avec la concertation sociale, pour une lutte classe contre classe !]

L’AIP qui a été négocié il y a deux jours montre une nouvelle fois que la concertation prétendument sociale tourne toujours à l’avantage du patronat. L’augmentation maximale de 0,4 a été confirmée avec la possibilité de chèque consommation dans certains cas, ce qui ne constitue nullement un véritable salaire. Ces chèques sont également une nouvelle attaque contre la sécurité sociale, c’est-à-dire contre nos salaires. Ensuite, il apparaît clairement que l’AIP qui a été négocié augmentera le taux d’exploitation des travailleurs et donc la plus-value pour les monopoles et les entreprises. En effet, il sera permis d’aller jusqu’à 120 heures supplémentaires sans récupération et sans sursalaire. L’augmentation du salaire miminum étalée dans le temps et payée par les travailleurs à travers la fiscalité et non par le patronat ne saurait être une compensation.

Il n’y a rien à négocier avec nos exploiteurs, il ne peut y avoir de paix sociale avec nos exploiteurs. C’est par la lutte que nous arracherons nos droits ! Pour la réduction collective du temps de travail avec augmentation du salaire et embauche compensatoire, pour la récupération de toutes les réductions de cotisations sociales et les cadeaux offerts au patronat !

Construisons un front unique de tous les travailleurs classe contre classe !

#PCB #CPB #AIP #IPA



Photo d'une manifestation de 2020 pour la défense de la sécurité sociale

2 vues0 commentaire