Déclaration commune sur l'attaque de l'ambassade de Cuba à Washigton DC





Le jeudi 30 avril, à deux heures du matin, l'ambassade de Cuba à Washington DC a été violemment attaquée. Selon les premiers rapports de sources cubaines et de la police municipale de Washington, un individu s'est rendu en voiture à l'ambassade, qui est située dans le quadrant nord-ouest de la capitale américaine, et a ouvert le feu sur le bâtiment avec une puissante arme d'assaut de style militaire munie d'un chargeur de grande capacité. Les voisins, réveillés par les coups de feu, appellent la police qui a arrêté un suspect, identifié plus tard par la presse comme étant Alexander Alazo d'Aubrey, au Texas, une ville située au nord de Dallas.

Bien que personne n'ait été blessé, le bâtiment de l'ambassade a été endommagé : Une vitre au-dessus de l'entrée principale a été touchée, et les piliers qui soutiennent le portique du bâtiment ont été ébréchés par les balles. Un trou de balle était également visible dans la statue du héros national cubain, Jose Marti, devant l'ambassade. Le ministre cubain des affaires étrangères, Bruno Rodríguez, a immédiatement rappelé à l'administration Trump ses obligations, en vertu du droit international, d'accorder une protection totale contre de telles attaques à toutes les propriétés diplomatiques des pays étrangers aux États-Unis. C'est un rappel important, car l'année dernière, l'administration Trump a incité et participé à une prise de contrôle illégale de l'ambassade vénézuélienne, également dans le quadrant nord-ouest de la capitale américaine.

On ne sait pas encore qui, si tant est qu'il y en ait eu un, était derrière l'attaque du 30 avril. Mais les attaques calomnieuses de l'administration Trump et de ses alliés ont atteint un point culminant. Les attaques propagandistes contre Cuba socialiste visent actuellement à essayer de discréditer le travail de solidarité internationale très respecté de Cuba dans le domaine de la santé. Les pays que Cuba aide à combattre la pandémie de COVID-19, y compris des pays importants comme la République d'Afrique du Sud, ont également été la cible d'attaques furieuses de la part du gouvernement américain actuel. L'administration Trump a démantelé presque toutes les avancées dans les relations américano-cubaines qui ont été réalisées après la déclaration conjointe de Barack Obama, alors président des États-Unis, et de Raul Castro Ruz, alors président de Cuba, en décembre 2014. Les relations diplomatiques existent toujours mais la plupart du personnel de l'ambassade cubaine à Washington a été expulsé par l'administration Trump. Les attaques économiques visant à causer un maximum de difficultés aux 11 millions de Cubains ½ s'intensifient également.

Le Parti communiste des États-Unis et les partis signataires de cette déclaration dénoncent non seulement l'attaque de l'ambassade, mais aussi toute la direction que prend la politique américaine à l'égard de Cuba socialiste. Nous exigeons que les autorités de la ville de Washington D.C. mènent une enquête approfondie et transparente sur l'incident de l'ambassade et poursuivent tous les individus et organisations qui en ont été complices. L'opinion publique américaine et mondiale doit avoir accès à tous les faits. Mais cela ne suffit pas. Nous dénonçons la politique Trump/Pompeo d'attaques économiques, politiques et propagandistes contre Cuba qui ont été fortement influencées par des éléments d'extrême droite de la vieille "diaspora" cubaine en exil et de la frange fasciste de la politique américaine.

Nous demandons à nos membres et à tous nos amis de contacter immédiatement la Maison Blanche, le Département d'Etat américain et le gouvernement municipal et la police de Washington D.C., pour exiger la fin de toutes les incitations, provocations et attaques contre l'ambassade de Cuba et son personnel.

Nous exhortons nos amis du monde entier à condamner cette situation et à contacter les ambassades et consulats des États-Unis dans leur pays pour dénoncer l'attaque contre l'ambassade et la politique anticubaine vicieuse de l'administration Trump.

Le Parti communiste des États-Unis et les partis communistes et ouvriers soussignés"

#CubaSocialista #PCB #CPB #CPUSA #InternationalismeProlétarien

Et nous exigeons la levée immédiate du blocus criminel imposé contre Cuba par l'impérialisme US.


http://solidnet.org/article/Communist-Party-USA-Joint-Statement-on-Cuban-Embassy-Shooting-Attack-in-Washington-DC-USA/?fbclid=IwAR3Trt5_x0JAq0gnM31vm1I_XYoNizWmAS7zuc-R2mCtZElPzQ-OTYJfPxQ

©2020 par pcb-cpb.be. Créé avec Wix.com