[ITALIE : LE CAPITALISME TUE! MASSIMA SOLIDARIETÀ CON I COMPAGNI DELLA #FEDEX-#TNT]


La nuit passée, l'assemblée de 40 travailleurs en lutte chez Fedex à Lodi a été attaquée par des milices patronales sous les yeux des carabiniers qui ont laissé faire. Un camarade blessé à la tête est entre la vie et la mort. Cette nouvelle attaque intervient 2 semaines après celle du site de San Giuliano et quelques jours après la grève nationale de lundi dans tous les dépôts de Fedex pour exiger la réintégration des 272 travailleurs du site de Piacenza.

Ne soyons pas naïfs, le capitalisme tue et la répression patronale avec la complicité de l'État bourgeois qui se produit en Italie arrivera en Belgique si nous ne nous préparons à entrer en résistance.

Nous avons un ennemi : combattons-le dans un front classe contre classe !

2 vues0 commentaire