Journée mondiale des réfugiés, solidarité avec les sans-papiers

Ce 20 juin c'était la journée mondiale des réfugiés. Plusieurs rassemblements ont eu lieu en Belgique dont une manifestation qui a réuni 2000 personnes à Bruxelles et l'action LA RÉGULARISATION DES SANS-PAPIERS, UNE URGENCE VITALE qui a réuni 200 personnes à Liège (cf. photos)

À l'occasion de la journée mondiale des réfugiés, nous avons rappelé la nécessité pour le mouvement ouvrier

de lutter aux côtés des réfugiés et des sans papiers pour leurs droits, pour une vie et des conditions de travail décentes, de lutter pour la fin immédiate des guerres impérialistes, de lutter pour en finir avec ce système pourri qu'est le capitalisme à l'origine de la misère, de ces guerres, de ces déplacements forcés qui conduisent au statut de réfugié. Comme l'a rappelé France Arets du Collectif de Résistance Aux Centres Pour Étrangers (CRACPE), les réfugiés déboutés de leurs droits aujourd’hui sont les sans papiers de demain.

Nous sommes solidaires avec les sans-papiers en grève de la faim depuis près d'un mois à Bruxelles pour exiger leur régularisation. Nous condamnons la politique inhumaine et méprisante du Secrétaire d'État à l'asile et la migration Sammy Mahdi qui poursuit la politique de son prédécesseur, une politique qui permet une plus grande exploitation de nos frères et sœurs parce que travailleurs sans droits, une politique de chasse aux sans-papiers. Sammy Mahdi refuse toute régularisation collective et prétend ajouter aux conditions difficiles et de peur, une nouvelle peur avec un projet de loi autorisant les visites domiciliaires pour traquer les sans-papiers.

Nous nous opposons clairement à ce projet et y opposons la nécessaire solidarité avec les sans papiers, nous y opposons la lutte pour la #régularisation de nos frères et sœurs, pour la fermeture des prisons que sont les centres fermés.

Mêmes vies, mêmes conditions, même travail, mêmes droits! Luttons pour le renversement de cet ordre social barbare!