Non à l'OTAN, non à de nouvelles casernes !Pour des logements sociaux et des soins de santé !

Non à l'OTAN, non à de nouvelles casernes !

Pour des logements sociaux et des soins de santé !

À peine installée, la ministre « socialiste » de la Défense Ludivine Dedonder montre le rôle historique de la social-démocratie dans la défense des alliances inter-impérialistes que sont l’Union Européenne et l’OTAN. Elle a ainsi déclaré au Soir "Une Europe forte au sein de l'OTAN, c'est important". Qui plus est, le président du PS, Paul Magnette, a "bétonné" la présence de cette caserne lors des négociations avec la NVA puis le VLD. Le programme du gouvernement fédéral est clair : renforcement des moyens de l’appareil militaire et répressif au service de l'OTAN ou de son clone européen en gestation. Alors que le gouvernement ne débloque pas d’argent pour renforcer les services publics, le secteur public des soins de santé, ni pour engager du personnel et améliorer les conditions de travail pour faire face à la pandémie, il prévoit d’engager, comme l’annonce la ministre, 10.000 soldats supplémentaires. En parallèle, est prévue la construction de nouvelles casernes dont une derrière le nouveau stade de Charleroi, en plein quartier populaire, lieu idéal pour contraindre les classes ouvrières-populaires. Ce n’est pas de casernes et de baraquements dont nous avons besoin mais de logements !


Pour répondre à nos besoins contemporains, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes.

Brisons les alliances inter-impérialistes qui nous mènent à la guerre et la misère. À bas l'OTAN, à bas l'UE, à bas l'État bourgeois!


14 vues0 commentaire