Non à la sélection de classe!




Ce jeudi, les camarades du Fronte della Gioventù Comunista - FGC ont manifesté à l'occasion des tests d'entrée en médecine devant les Universités italiennes pour exiger l'annulation du numérus clausus. Il s'agit d'une véritable sélection de classe qui a cours également en Belgique : sur 4026 candidats, seuls 787 ont réussi les épreuves de vendredi dernier.


Parallèlement, les gouvernements bourgeois ont mené les mêmes politiques de court terme qui ne résolvent rien à la crise sanitaire que nous subissons et qui ne garantissent pas un accès à la santé pour tous. Ainsi, en Italie, une augmentation ponctuelle de 5000 places a été annoncée pendant la pandémie tandis qu'en Belgique certains quotas ont été levés pour une durée d'un an seulement.

C'est totalement insuffisant et ces annonces cachent une privatisation de la santé depuis décennies. La pandémie l'a démontré : nous avons besoin de plus de médecins, d'infirmières, d'infirmiers... ce qui est rendu impossible par tous les obstacles posés pendant les études et qui entraînent une surcharge de travail pour ceux qui parviennent au bout.


Pour cela, nous exigeons la fin des quotas pour toutes les professions de santé et des examens d'entrée. Nous luttons pour le refinancement de la santé, l'engagement de personnel, pour un secteur national et intégré de la santé.


Nous donnons rendez-vous le 13 septembre à Bruxelles pour la grande manifestation de la santé! Non à la sélection de classe!



©2020 par pcb-cpb.be. Créé avec Wix.com