Nouvelle attaque de #Fedex-#TNT contre les travailleurs. Résistance !

Nouvelle attaque de #Fedex-#TNT contre les travailleurs. Résistance !


Fedex-TNT vient d’annoncer le licenciement de 671 travailleurs et de nouvelles conditions de travail à la baisse pour 863 autres travailleurs sur les 1826 du site liégeois tandis que 47 autres emplois, administratifs, sont menacés à Zaventem.


Quand nous avions exprimé notre solidarité avec les travailleurs de TNT en Italie en juillet dernier, nous savions que le site liégeois n’était pas à l’abri d’une nouvelle attaque de Fedex-TNT, monopole créé suite à la concentration de capital et à l'acquisition en 2015 de TNT par le groupe américain.


Fedex-TNT a profité du confinement pendant lequel les livraisons ont augmenté. Les prétextes invoqués cachent en vain la réalité d’un conflit entre les monopoles Fedex-TNT et Alibaba et un conflit interimpérialiste en pleine crise capitaliste de surcapacité qui frappe durement les travailleurs, d’autant plus que le patronat n’hésitera pas à recourir à la violence pour maintenir son taux de profit comme en Italie où travailleurs de TNT ont mené une grève dure suite à la rupture par le patronat de l'accord obtenu pour l'embauche de 66 temporaires à Peschiera. Les travailleurs y ont compris qu'unis et organisés, nous pouvons repousser les offensives coordonnées du patronat.

À San Giuliano, le patronat a fait appel à des milices privées armées de Tasers pour casser la grève et les carabinieri ont identifié les camarades grévistes. Les camarades du Fronte della Gioventù Comunista - FGC ont manifesté devant la préfecture de Milan aux côtés des travailleurs qui y étaient appelés. Il s'agit d'une tentative d'intimidation mené par le patronat en collusion avec l'État bourgeois.


En octobre dernier, les travailleurs de TNT avaient effectué un arrêt de travail pour réclamer une augmentation salariale, Aujourd’hui, c’est leur emploi qui est menacé par la voracité du patronat.


Soutenons les travailleurs de TNT à l'aéroport de Liège mais aussi de Zaventem où 47 emplois sont menacés, renforçons la solidarité, surtout internationale, construisons le front unique de classe pour maintenir l'emploi, récupérer nos droits, de nouvelles conquêtes, pour le socialisme.


2 vues0 commentaire