top of page

SOLIDARITÉ AVEC LE MOUVEMENT OUVRIER, LE PEUPLE VÉNÉZUÉLIEN ET LE PCV


SOLIDARITÉ AVEC LE MOUVEMENT OUVRIER, LE PEUPLE VÉNÉZUÉLIEN ET LE PCV

Du 3 au 5 novembre dernier, le Parti Communiste du Venezuela tenait son congrès. Nous lui avons nos salutations. Pendant la conférence internationale des partis communistes et ouvriers, il a aussi lancé un appel sous la forme d'une déclaration commune :

"SOLIDARITÉ AVEC LE MOUVEMENT OUVRIER, LE PEUPLE VÉNÉZUÉLIEN ET LE PCV

Les partis communistes et ouvriers soussignés, réunis à La Havane, Cuba, à l’occasion de la XXII rencontre internationale de partis communistes et ouvriers (EIPCO) exprimons notre solidarité avec le peuple vénézuélien face à l’agression et aux sanctions illégalement imposées par les impérialismes étasunien et européen, qui affectent fondamentalement les conditions de vie la classe des travailleurs et les couches populaires vénézuéliennes. Nous réitérons notre demande pour la levée immédiate des mesures coercitives et le retour des actifs propriétés du Venezuela usurpés par les puissances impérialistes.

Nous exprimons notre solidarité avec les luttes des mouvements ouvriers et syndicaux vénézuéliens qui se mobilisent dans l’unité et dans l’action pour des justes revendications ; comme le droit à un salaire digne, à une alimentation accessible, le rétablissement des conventions collectives, le droit à s’organiser en syndicat et au droit de grève et contre la dérégulation et flexibilisation des relations de travail. Nous condamnons toute tentative de pénalisation et criminalisation des luttes du mouvement ouvrier et syndical Vénézuélien. Nous réitérons notre exigence la libération immédiate des travailleurs injustement détenus pour avoir lutté pour leurs droits.

Nous exprimons notre inquiétude pour les campagnes de calomnies et attaques contre le parti communiste vénézuélien (PCV) comme les accusations infames de recevoir des financements de l’impérialisme étasunien, la censure communicationnelle contre le droit de parole du député du PCV au parlement ainsi que l’interdiction de présenter des candidatures pour les élections passées.

Nous exhortons les instances de l’État et du gouvernement vénézuélien, à cesser les attaques contre le PCV, ainsi que de comploter pour justifier la criminalisation et rendre illégale l’action politique du PCV on doit garantir le pleine exercice des droits politiques du parti communiste vénézuélien et de la classe des travailleurs vénézuéliens.

Partis SolidNet

Parti algérien pour la démocratie et le socialisme

Parti du Travail d'Autriche

Parti communiste de Belgique

Parti communiste brésilien

Parti communiste de Grande-Bretagne

Parti communiste du Canada

Parti socialiste ouvrier de Croatie

Parti communiste de Bohème et Moravie

Parti communiste du Danemark

Parti communiste du Danemark

Parti communiste d'El Salvador

Parti communiste de Finlande

Parti communiste unifié de Géorgie

Parti communiste allemand

Parti communiste de Grèce

Parti des travailleurs hongrois

Parti communiste de l'Inde

Parti communiste de l'Inde (marxiste)

Parti Tudeh d'Iran

Parti communiste irakien

Parti communiste d'Irlande

Parti des travailleurs d'Irlande

Mouvement socialiste du Kazakhstan

Parti communiste libanais

Parti communiste du Luxembourg

Parti communiste de Malte

Parti communiste du Mexique

Nouveau parti communiste des Pays-Bas

Parti communiste de Norvège

Parti communiste palestinien

Parti du peuple du Panama

Parti Communiste Paraguayen

Parti communiste de Pologne

Parti socialiste roumain

Parti communiste de la Fédération de Russie

Parti communiste ouvrier russe

Communistes de Serbie

Parti communiste des peuples d'Espagne

Parti communiste des travailleurs d'Espagne

Parti communiste du Sri Lanka

Parti communiste du Swaziland

Parti communiste de Suède

Parti communiste syrien

Parti communiste de Turquie

Parti communiste d'Ukraine

Union des Communistes d'Ukraine

Parti communiste du Venezuela

La déclaration est ouverte à d'autres souscriptions

Comments


bottom of page