Solidarité avec les travailleuses de la petite enfance en grève ce mercredi 5 mai

Alors qu'elles sont laissées pour compte dans la gestion chaotique et criminelle de la crise sanitaire par le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, elles luttent notamment pour de meilleures conditions de travail, des augmentations salariales, un meilleur statut (employé) pour un millier d'accueillantes d'enfants et un accès plus rapide à la vaccination !


0 vue0 commentaire