Sur le redéploiement de l’OTAN en Belgique


Le Pentagone a annoncé le retrait de 11900 soldats US d’Allemagne et leur redéploiement à raison de 1.000 GI'S en Belgique et 1.000 GI'S en Italie. Le solde étant réparti entre la Pologne, les pays Baltes et les USA, soi-disant dans le but de renforcer les flancs de l'OTAN, dans une clé anti-russe. En Belgique, nos dirigeants ont toujours été favorables à la présence américaine sur nos territoires tandis qu’en Italie, il y a 59 bases américaines et entre Ghedi (BS) et Aviano (UD) où sont stockées 90 bombes atomiques remplacées l'année dernière par des bombes plus nouvelles et plus puissantes sans que le gouvernement Conte (en gouvernement avec la Ligue) oppose un minimum de résistance. En Belgique aussi, l'OTAN occupe une base aérienne à Kleine Brogel et y stocke des dizaines d'ogives nucléaires prêtes à être montées sur les nouveaux avion F35 achetés près de 6 milliards d’euros au détriment du bien-être de la population. L'OTAN fait sa loi, exige d'augmenter les dépenses militaires à hauteur de 2% du PIB. En Belgique, l’OTAN exige aussi la réalisation d'énormes travaux d'infrastructure payés par les travailleurs de Belgique pour faire mieux circuler les chars US sur le territoire. Désormais le commandement militaire européen (Eucom) déménage vers le SHAPE à Mons. En amenant 1.000 hommes de troupe en Belgique avec tout leur matériel lourd, l'OTAN nous impose des troupes d'occupation qui n'obéissent qu'à Washington. Nous hébergeons ceux qui peut-être un jour nous bombarderont ! Ils sont déjà venus tout près de chez nous, à quelques heures d'avion, apporter la Pax Americana en Yougoslavie-Kosovo, du 23 mars au 10 juin 1999 : l'agression aérienne a duré 78 jours et l'aviation de l'Otan a fait 37 465 sorties, soit 480 par jour en moyenne. Nous communistes estimons que le renforcement de la présence militaire américaine dans notre pays est totalement dommageable car nous pourrions clairement subir des attaques en cas de guerre entre les USA et la Russie, en plus de constituer une menace claire si la Belgique devait s'écarter des diktats imposés par Washington. En outre, la présence de ces militaires pourrait conduire à de nouveaux foyers de Covid19 car on ne sait pas s'ils ont l'équipement de détection nécessaire, de nombreux cas d'infection de troupes US ayant déjà eu lieu dans le monde. Le porte-avions USS Theodore-Roosevelt est le deuxième porte-avions américain à être touché par le coronavirus dans le Pacifique, avec l’USS Ronald-Reagan. L'Etat major refusant aux marins infectés de descendre à terre pour se protéger. L'arrogance de l'impérialisme étasunien est sans pareille. Nos populations sont en danger et nous devons nous débarrasser de cette organisation criminelle qu’est l’OTAN. Belgique hors de l'Otan, Otan hors de Belgique !


Contre la guerre impérialiste, pour le socialisme.

Posts récents

Voir tout

©2020 par pcb-cpb.be. Créé avec Wix.com