L'impitoyabilité et la rudesse sont l'essence même du capitalisme [Affaire Chovanec]

[Affaire Chovanec] Alors que l'affaire Chovanec semble de nouveau vouloir être étouffée, nous avons réagi avec nos camarades du Komunistická strana Slovenska - KSS dans un communiqué conjoint dénonçant le système à l'origine de la détention et de la mort brutales de Jozef Chovanec, ressortissant slovaque, en 2018 à l'aéroport de Charleroi. Nous exigeons également que tout soit mis en œuvre pour faire la lumière sur ce crime et que les coupables soient punis.

Retrouvez ici le communiqué co-écrit avec le Parti Communiste de Slovaquie :

Déclaration des partis communistes et ouvriers

L'impitoyabilité et la rudesse sont l'essence même du capitalisme Récemment, les citoyens belges et slovaques ont été choqués par une vidéo réalisée dans une cellule de prison de l'aéroport de Charleroi-Bruxelles sur la façon dont le citoyen slovaque Jozef Chovanec a été détenu en février 2018. La dureté disproportionnée et l'impitoyabilité du comportement de la police belge sont probablement devenues la raison décisive de la mort de Chovanec le lendemain.

Malgré le fait que deux ans et demi se soient écoulés depuis la mort d'un citoyen slovaque et donc aussi de l'Union européenne, ni les proches de Jozef Chovanec, ni les autorités slovaques n'ont reçu les résultats de l'enquête du côté belge, de ce qui est la cause de sa mort.

Cet événement est un symptôme typique du système dans lequel nous vivons et dans lequel la police est une arme de répression. L'impitoyabilité, la rudesse, l'agressivité, l'exercice du "droit du plus fort" sont typiques du comportement des États et des individus lorsqu'il s'agit de montrer leur supériorité, d'affirmer leurs propres intérêts, de montrer leur pouvoir sur leur environnement. Un tel comportement se cache derrière les nombreux mots sur l'humanisme, les droits de l'homme, la justice, la démocratie et autres phrases que les politiciens et les médias bourgeois répètent constamment et sans honte que leurs paroles divergent de la réalité.

Presque chaque jour, les hommes politiques des capitales de l'Union européenne, y compris Bruxelles, "instruisent" et "admonestent" ceux qui ne se comportent pas exactement selon leurs idées et qui entravent leurs intentions en promouvant les intérêts de l'oligarchie supranationale.

Chovanec est la dernière victime d'une liste déjà longue (souvenez-vous du traitement de Semira Adamu, du "Belge" Jonathan, de Mawda). De l'autre côté, il y a la clémence de la justice lorsque "ces citoyens d'un autre Etat", sont de grands capitalistes (les Saoudiens, les industriels du Kazakhstan pendant le Kazakgate, ...).

Les partis communistes et ouvriers rappellent aux citoyens qu'ils doivent être très attentifs aux différentes approches adoptées par les hommes politiques de leur État et les médias privés pour évaluer et prendre position sur des événements spécifiques en Europe et dans le monde. Comment ils cachent ou dissimulent ce qu'ils veulent cacher, comment ils déforment et relient artificiellement les faits, comment ils déforment les arguments et manipulent ainsi la conscience des individus et de l'opinion publique. Par conséquent, ils ne méritent pas vraiment la confiance de leurs citoyens. Les partis communistes et ouvriers appellent les gouvernements de Belgique et de Slovaquie, ainsi que les institutions de l'Union européenne, à assurer l'enquête sur le cas de la détention brutale du Slovaque Jozef Chovanec dans les plus brefs délais. Les résultats devraient également être publiés. Bien entendu, les auteurs directs et indirects devraient être punis.

#Chovanec #KSS #PCB #CPB #justice #JusticeDeClasse

http://solidnet.org/article/CP-of-Slovakia-Joint-Statement-from-the-CP-of-Slovakia-the-CP-of-Belgium-Declaration-by-the-Communist-and-Workers-Parties-Ruthlessness-and-rudeness-is-the-essence-of-capitalism/

©2020 par pcb-cpb.be. Créé avec Wix.com