La tragédie à Moria est la faute de l'impérialisme






L'incendie du 9 septembre dans la ville grecque de Moria, sur l'île de Lesbos, a forcé l'évacuation d'un camp de réfugiés de 13 000 personnes. L'enfer de Moria est le résultat emblématique de la politique inhumaine de l'Union européenne, des mesures prises par tous les gouvernements de Grèce, du règlement de Dublin et de l'accord UE-Turquie. Ce qui s'est passé n'était rien d'autre que la chronique d'un crime préannoncé. Comme nous l'avons dénoncé à maintes reprises, l'impérialisme est le principal responsable de l'obligation de se réfugier. En raison de leurs guerres, du pillage des ressources naturelles et de leur exploitation, les jeunes et les travailleurs sont contraints de quitter leur foyer et, une fois ici, sont confrontés à cette politique migratoire inhumaine. Nous dénonçons la responsabilité de l'impérialisme en général dans la situation des réfugiés, les plans réactionnaires de l'UE pour la transformation des îles de la mer Égée en camps de concentration permanents pour les immigrants et le gouvernement grec en particulier pour ce qui s'est passé à Moria. Le gouvernement savait depuis longtemps que la situation à Moria était explosive en raison du grand nombre de personnes prises au piège dans des conditions misérables. Il doit maintenant apporter une solution substantielle, en garantissant la santé et les droits des habitants, des réfugiés et des migrants. Toutes les mesures sanitaires et les protocoles nécessaires doivent être pris pour leur transfert temporaire vers le continent et, de là, les documents nécessaires doivent être délivrés pour qu'ils puissent se rendre dans leur pays de destination. Moria doit être fermé et aucun autre centre d'accueil et d'identification, fermé ou ouvert, ne doit être créé dans les îles de la mer Égée.


Nous affirmons que la surpopulation est indigne. La politique migratoire des alliances impérialistes telles que l'Union européenne et l'OTAN est inhumaine. Les migrants doivent être autorisés à migrer vers leur point de destination. Mais, surtout, nous devons nous battre pour un monde dans lequel personne n'est forcé d'émigrer, de quitter sa maison ou de se réfugier. Et cela ne sera possible que si nous luttons contre ce système impérialiste.

#Moria #refugeeswelcome #JCB #WFDY

Posts récents

Voir tout

©2020 par pcb-cpb.be. Créé avec Wix.com