Nous avons le droit d'étudier en toute sécurité / We verdedigen ons recht om veilig te studeren!

[FR] [Soutien à la jeunesse qui lutte pour le droit d'étudier à l'école et en toute sécurité. Non à la casse de l'enseignement sous prétexte du Covid]


Une pétition des élèves du Lycée Léonie de Waha à Liège appelle à pouvoir retourner à l'école. La Ville de Liège dont dépend cette école a en effet décidé qu'en code rouge les cours en présentiel étaient limités à 20%. De nombreux élèves se plaignent ainsi de risques de décrochage et d'isolement.


La politique des codes de couleur (jaune, orange, rouge) a montré ses incohérences et l'impréparation du gouvernement de la Communauté française, alors que les données en juin issues du 1er confinement ont montré un plus grand nombre d'élèves en décrochage, surtout parmi les classes populaires. Le passage du code jaune au code orange en octobre 2020 n'a quant à lui rien changé dans la pratique. Le nom changeait, pas les mesures pour protéger les élèves. Et l'entrée en vigueur du code rouge, avec la liberté d'organisation laissées aux réseaux, a accéléré ce décrochage.


Il était possible de mieux organiser la rentrée de septembre 2019 et celles de novembre et janvier. Au lieu de cela, tout est à l'avenant, laissant de nombreux jeunes dans l'insécurité sur l'organisation de l'année et sans perspectives et à la merci du patronat. Cette politique participe de et accélère la casse de l'enseignement public depuis des décennies : infrastructures délabrées et insuffisantes, management accru, généralisation des compétences, etc.


Alors que nous avons besoin de meilleures infrastructures, de davantage de professeurs formés, les seules réponses du comité de concertation, furent la casse du statut de professeur. En novembre, il facilitait le détachement temporaire de travailleurs auprès d'un autre employeur dans le secteur des soins ou de l'enseignement.


Nous réclamons des mesures de protection qui permettent un retour à l'école en présentiel, l'engagement de professeurs, de meilleures infrastructures. Nous défendons notre droit d'étudier en toute sécurité!


[NL] [Steun voor jongeren die vechten voor het recht om op school en in veiligheid te studeren. Nee tegen het schrappen van onderwijs onder het voorwendsel van de Covid]

Een petitie van de studenten van het Lycée Léonie de Waha in Luik roept op tot terugkeer naar school. De stad Luik, waarvan deze school afhankelijk is, heeft namelijk besloten dat de face-to-face lessen in code rood beperkt blijven tot 20%. Veel studenten klagen dan ook over het risico op uitval en isolement.


Het beleid van kleurcodes (geel, oranje, rood) heeft de inconsistenties en de onvoorbereidheid van de regering van de Franse Gemeenschap aangetoond, terwijl de gegevens in juni van de eerste opsluiting lieten zien dat een groter aantal studenten uitviel, vooral bij de gezinnen met lagere inkomens. De verandering van code geel naar code oranje in oktober 2020 veranderde in de praktijk niets. De naam veranderde, niet de maatregelen om de studenten te beschermen. En de inwerkingtreding van de rode code, waarbij de vrijheid van organisatie aan de netwerken werd overgelaten, versnelde deze blokkering.


De start van het schooljaar september 2019 en die van november en januari konden beter worden georganiseerd. In plaats daarvan is alles hetzelfde gebleven, waardoor veel jongeren onzeker zijn over de organisatie van het jaar en zonder vooruitzichten en overgeleverd zijn aan de werkgevers. Dit beleid draagt ​​al decennialang bij tot, en versnelt de afbraak van het openbaar onderwijs: vervallen en ontoereikende infrastructuur, meer management, generalisatie van vaardigheden, enz.

Hoewel we een betere infrastructuur en meer getrainde leraren nodig hebben, waren de enige reacties van de overlegcommissie het breken van de statuut van leraar. In november faciliteerde dit de tijdelijke detachering van werkers bij een andere werkgever in de zorg- of onderwijssector.

We pleiten voor beschermende maatregelen die een persoonlijke terugkeer naar school, het aanwerven van leraren en een betere infrastructuur mogelijk maken. We verdedigen ons recht om veilig te studeren!



5 vues0 commentaire

©2020 par pcb-cpb.be. Créé avec Wix.com